ECOLO se réjouit de la clôture de ce sinistre projet

Publié le mercredi 7 novembre 2012

ECOLO Dinant-Philippeville a appris avec beaucoup de satisfaction la décision du Préfet des Ardennes de refuser l’autorisation d’exploiter une unité d’incinération de déchets papetiers sur le territoire de la commune de Givet, à proximité immédiate de la frontière belge.

Depuis plus de deux ans, les écologistes belges et français se sont mobilisés au niveau local et dans leurs assemblées respectives contre ce sinistre projet. En effet, ce dernier suscitait de vives inquiétudes en matière environnementale et de santé publique qui ont amené le Ministre wallon de l’Environnement, Philippe Henry à exprimer son opposition au projet notamment lors d’une rencontre avec son homologue française. L’incinérateur de Givet ne représentait en outre aucun intérêt sur le plan social et économique. La décision du Préfet N’Gahane est aussi le résultat de l’extraordinaire mobilisation citoyenne, des deux côtés de la frontière, notamment au sein de l’association Vigilance Givet .

Tout en se réjouissant de la clôture définitive de ce dossier, les écologistes en appellent à une véritable réflexion sur le développement économique et social de la Haute-Meuse en misant notamment sur la qualité de l’environnement de cette région.

Georges Gilkinet

Député fédéral

Antoine Mariage

Secrétaire régional ECOLO Dinant-Philippeville